Lointains ancêtres

Des reste osseux trouvés par des archéologues témoignent de la présence de l’homme dans les parages de la Font des Ormes avant même l’éruption du volcan des Baumes il y a plus d’un million et demi d’années et constituent les plus anciennes traces d’hominidés en France. Au Néolithique final, il y a quelque 5000 ans, des agriculteurs éleveurs occupaient le causse basaltique. Des générations de bergers s’y sont ensuite succédé pendant des millénaires. Le causse était également sillonné par les charrettes transportant dans un sens aliments et métaux extraits des mines du piémont dans un sens, de sel et de produits de la mer dans l’autre.

Dans le vallon, la plus ancienne occupation humaine remonte à l’Antiquité. En témoigne notamment le site des Crouzals, au sud de la Font des Ormes, une exploitation agricole composée d’une habitation et d’un bâtiment utilitaire dans lequel les archéologues ont retrouvé dolias et amphores, soit les premières traces de viticulture. Elle semble avoir été active dès la fin du Ier siècle avant Jésus-Christ et jusqu’à la fin du IIIe siècle de notre ère.