Alexandre Hollan

D’origine hongroise, le dessinateur et peintre Alexandre Hollan est arrivé en France en 1956. Il vit à Paris mais, depuis 1984, il passe ses étés à Gignac, dans l’Hérault, à une trentaine de kilomètres à peine de la Font des Ormes, en tête à tête avec quelques majestueux chênes verts dont il fait son sujet de prédilection. En 2012, une exposition rétrospective au musée des Beaux-Arts de Budapest et au musée Fabre de Montpellier a révélé l’ampleur de cette œuvre remarquable. “Qu’il s’agisse des tracés rapides à l’encre réalisés aux premières jours, captant seulement une impression, ou des denses fusains qui dessinent le corps profond de l’arbre, c’est un paysage artistique intime, une géographie personnelle dans laquelle il décompose le motif de l’arbre en une calligraphie aux frontières de l’abstraction », écrivit alors Michel Hilaire, le directeur du musée Fabre. Parce que l’émotion suscitée par les dessins d’Alexandre Hollan fait merveilleusement écho à celle que nous éprouvons dans le paysage de la Font des Ormes et que nous aimerions transmettre par nos vins, nous avons souhaité qu’un de ses dessins devienne leur emblème sur l’étiquette. C’est une joie et un honneur que l’artiste nous ait spontanément donné son accord.